Je change mes habitudes

JJC-Photo2015
Share Button

Les habitudes structurent notre existence. Elles sont même indispensables à notre survie. Sans les habitudes, nous ne pourrions pas répéter les mêmes gestes qui nous maintiennent en vie dans une société et dans un monde imprévisibles. En même temps, le problème des habitudes, c’est qu’elles ne se renouvellent pas. Par contre, le monde, les autres, notre environnement, eux changent en permanence. Du coup, nous devenons de plus en plus inadaptés par rapport à notre environnement. C’est là que la nécessité de changer se fait sentir.

Lorsque nous voulons changer, nous nous heurtons à toute une série de résistances au changement. Parmi ces résistances, la plus importante est le maintien de notre identité. En effet, nos habitudes ont forgé notre caractère, notre personnalité, notre identité. En tout cas, ce que nous croyons être notre identité. Car, en réalité, ce que nous croyons être notre identité est davantage une identification à ce que nous faisons. Un peu comme s’il y avait une équation inconsciente qui établissait que « ce que je suis égale ce que je fais ». Avec pour conséquence que lorsqu’on veut changer ce qu’on fait, on a l’impression qu’on va devoir changer qui on est !

Une des clés pour échapper à ce piège est de se désidentifier. Une des clés, c’est de se rappeler que ce qu’on fait, ce ne sont que des comportements qu’on a semés un jour et qui sont devenus des habitudes à force de répétition. Les habitudes n’ont donc rien de naturel. Elles résultent d’un apprentissage. La bonne nouvelle, c’est que si elles résultent d’un apprentissage, on peut alors les modifier fondamentalement sans changer qui nous sommes. La démarche consiste alors à se dire que « Je suis ce que je suis ». Et que ce « Je suis » peut très bien choisir de poser d’autres actes, sans modifier son essence et son identité profonde…

En semant de nouveaux actes, on récoltera de nouvelles habitudes. En semant de nouvelles habitudes, on récoltera un nouveau caractère. Et en semant un nouveau caractère, on récoltera, sans doute, une nouvelle destinée !

Share Button